Refresh loader

Bien voyager avec son animal de compagnie

Bien voyager avec son animal de compagnie

Membre à part entière de la famille, les animaux domestiques s’invitent aussi aux vacances. Depuis quelques années, voyager avec son chien ou son chat s’est de plus en plus démocratisé. Et les acteurs du tourisme sont contraints de s’y adapter. Voici un tour de tous les points à savoir.

Les réglementations à connaître

Les déplacements internationaux sont réglementés. La réglementation en la matière varie d’un pays à un autre. Ainsi, durant l’organisation du voyage, il convient de se renseigner. Les animaux domestiques, pour pouvoir circuler dans les pays membres de l’Union européenne, doivent avoir un passeport européen délivré par un vétérinaire habilité. Pour pouvoir voyager, ils doivent aussi être identifiés par puce électronique, avoir un carnet de santé, vaccinés contre la rage et être âgés de plus de 3 mois. Un certificat de traitement contre les vers peut aussi parfois être demandé.
En ce qui concerne les conditions sanitaires d’entrée des animaux dans les pays en dehors de l’UE, elles restent très variables. Mais, la plupart retiennent :
– L’autorisation d’importation
– Le certificat de vaccination validé par la Direction départementale des Services vétérinaires ainsi que par le ministère des Affaires étrangères
– La réalisation d’un titrage sérique des anticorps antirabiques.

Les conditions de transport

Le problème se pose principalement au niveau du déplacement des animaux domestiques. La gestion des déplacements est nettement facilitée si les vacanciers partent avec leur propre voiture. Mais, pour plus de sécurité et de commodité, il est préférable de les mettre à l’arrière du véhicule, idéalement dans un panier. Il ne doit pas, pour des raisons de sécurité, déranger le conducteur. Pour les voyages en train, l’animal de compagnie, s’il pèse moins de 6 kg, doit être mis dans une cage de transport et doit être muselé, s’il pèse plus de 6 kg. Si le trajet se fait en avion, ce sont les compagnies aériennes qui fixent les règles applicables. Mais, en général, suivant le poids de l’animal, il peut être admis en cabine ou en soute. Cependant, certaines compagnies interdisent les animaux à bord.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
fr_FRFrench